Forum Suisse Mylène Farmer


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alice Sebold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cédric
Vieux bouc
Vieux bouc


Masculin
Nombre de messages : 1711
Age : 41
Localisation : Genève
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Alice Sebold   Mer 21 Oct 2009, 20:53

ALICE SEBOLD



C'est dans une famille presbytérienne très stricte que grandit Alice Sebold, entre une mère journaliste dans un journal local et un père professeur d'espagnol à l'université de Pennsylvanie. En 1980, elle est acceptée à l'université de Syracuse pour y étudier l'écriture. A la fin de sa première année, à 18 ans, elle est violée et laissée pour morte.

Vingt ans plus tard, elle fera de cette expérience traumatisante et du procès de son violeur le sujet de son premier livre, 'Lucky' (2002). Après dix mois à l'université de Houston, elle part s'installer dans le East Village à Manhattan où elle a de mauvaises fréquentations, vit de petits boulots, d'héroïne et d'alcool, tout en essayant de faire publier ses écrits, avant d'entamer une thérapie. Dix ans plus tard, elle dirige une colonie d'artistes en Californie, vivant à la campagne, sans électricité : elle écrit sous une lampe à gaz. En 1995, elle est acceptée à l'université de Californie pour un atelier d'écriture. Elle y rencontre Glen David Gould, écrivain lui aussi, qu'elle épousera en 2001.

Alice Sebold puise à nouveau dans ses propres expériences pour son deuxième livre, publié en 2003, 'La Nostalgie de l'ange' : une petite fille de 14 ans, violée et assassinée, y décrit, vues du ciel, les séquelles sur sa famille et son entourage qui, eux, ne savent pas qui l'a tuée. Alice Sebold a également publié des articles au New York Times et au Chicago Tribune. Elle vit en Californie avec son mari.


Lucky, 2006



Résumé du livre :

Au début des années 80, Alice Sebold a 18 ans et suit des études à Syracuse. Un soir, sur le chemin de sa résidence universitaire, elle est sauvagement agressée et violée. Vingt ans plus tard, elle revient sur le traumatisme : le viol, la peur, l'agresseur reconnu dans la rue, le procès, la vie qui doit reprendre malgré tout. dans cet autoportrait sans concessions, elle redevient cette jeune fille brisée en deux, qui cachait sa fragilité, son malaise et sa solitude sous des allures de fanfaronne. Elle raconte le soutien bancal et maladroit de sa famille, la gêne des amies, la fascination des inconnu ou le dégoût des 'gentils garçons'.


La Nostalgie de l’ange, 2005



Résumé du livre :

Le viol et le meurtre de la petite Susie sont sans doute les souvenirs les plus effroyables qu'elle ait emmenés au paradis. Mais la vie se poursuit en bas pour les êtres que Susie a quittés, et elle a maintenant le pouvoir de tout regarder et de tout savoir. Elle assiste à l'enquête, aux dramatiques frissons qui secouent sa famille. Elle voit son meurtrier, ses amis du collège, elle voit son petit frère grandir, sa petite soeur la dépasser. Elle observe, au bord du ciel, pendant des années, la blessure des siens, d'abord béante, puis sa lente cicatrisation... Habité d'une invincible nostalgie, l'ange pourra enfin quitter ce monde dans la paix.

La critique [evene]
par M.V. :


Durant cette rentrée littéraire, un roman "made in U.S.A." s'est imposé sur les étals des libraires comme aux chevets des lecteurs : celui d'Alice Sebold, intitulé 'La nostalgie de l'ange'. L'ange dans cette histoire, c'est Susie, une ado violée, puis découpée en morceaux par son psychopathe de voisin. La nostalgie, c'est ce qu'elle ressent lorsqu'elle tourne les yeux vers la Terre, depuis son Paradis, là-haut, où elle s'ennuie ferme. On peut redouter d'ouvrir ce livre, dans l'appréhension d'un récit plutôt "trash" - vu le caractère joyeux des événements décrits… - ou de son pendant inverse, un monologue mièvre destiné à nous arracher quelques larmes. Erreur, sa force est de se jouer de ces deux excès. Ni violence outrancière, ni sentimentalisme : le carnage est relaté avec une rare pudeur, le passage dans l'au-delà avec un brin d'humour. Bien sûr la lecture est éprouvante, parce que les sujets abordés le sont : la valeur d'une vie humaine, l'horreur quand on vous l'arrache, ou pire, quand la mort vous arrache un être cher. Car comment réagir face à la disparition brutale de sa fille, de son amie, voire d'une inconnue à peine frôlée ? Comment faire le deuil, pour survivre, soi ? Anges et vivants tourbillonnent et s'interrogent sous la plume de l'auteure, qui entremêle croyances religieuses et anecdotes du quotidien, providence et hasard, pour bâtir un univers franchement poétique. Ce récit post-mortem se lit d'un trait, mais, une fois refermé, on se surprend à repenser notre rapport à la vie, à la mort, à nos morts…

2 bouquins que j'ai vraiment appréciés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cédric
Vieux bouc
Vieux bouc


Masculin
Nombre de messages : 1711
Age : 41
Localisation : Genève
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Alice Sebold   Mer 21 Oct 2009, 20:54

Une adaptation de se film a été tournée par le réalisateur Peter Jackson (la trilogie du Seigneur des Anneaux) sortie prévue le 27 janvier 2010



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristana
*** QU'IL NEIGE OU VENTE ***
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14080
Age : 30
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Alice Sebold   Jeu 22 Oct 2009, 17:53

J'ai vu son livre Lucky à la bibliothèque. Quand j'aurai le temps, je le lirai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trist-ana.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alice Sebold   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alice Sebold
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice Cooper - 20 novembre - Marseille
» Alice Cooper
» [NEWS] Tokio Hotel & Kerli en duo dans la musique de Alice au Pays des Merveilles
» Alice In Chains
» ALICE COOPER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Suisse Mylène Farmer :: L'appartement :: Bibli...hightek-
Sauter vers: